éditions workshop19                                                          choisissez votre langue »

Les mécaniciens du livre, réparateurs de véhicules et moteurs culturels en panne

 

ATELIER TUNISIEN DE CRÉATION

Actualités
Lundi Novembre 19, 2018

Talimambo 1

A la une

Égypte : une élection présidentielle plébiscitaire

par Rabha Attaf, 15/3/2018

L'élection présidentielle en Égypte, dont le premier tour se tiendra du 26 au 28 mars prochain - avec « si besoin un second tour du 24 au 26 avril », dixit l'Autorité nationale- sera sans surprise. Le maréchal Al-Sissi se succédera certainement à lui-même faute de concurrents sérieux. Ils étaient pourtant plusieurs à se bousculer au portillon, militaires ou civils, annonçant même leurs candidatures via Twitter et autres réseaux sociaux. Mais l'un près l'autre, ils ont été préventivement éliminés de la course.

Share
Lire la suite...
Multiple Image #1. Supports custom html.
Multiple Image #2. Supports custom html.
Multiple Image #3. Supports custom html.
Multiple Image #4. Supports custom html.
Multiple Image #5. Supports custom html.

10
2014
PDF
Imprimer
Envoyer

Après huit ans d'existence à Rennes, où il a été créé, "Plumes rebelles", salon du livre d'Amnesty International, poursuivra sa route les 15 et 16 février  2014 au Centre diocésain, 20 rue Mégevand à Besançon

 

Durant deux jours, ce salon ouvre un espace de visibilité pour des revues, des maisons d'édition, et il invite une dizaine d'auteurs — tous critiques, militants ou rebelles — à rencontrer le public autour de tables rondes et d'expositions.
PLUMES REBELLES a deux objectifs : accompagner les campagnes menées par Amnesty International et élargir les débats à d'autres actualités. Avec nos invités, avec nos visiteurs, nous entendons contribuer activement à la vie des idées, en faisant le pari de la vigilance et de la réflexion.

Tables rondes :
Violences faites aux femmes, brisons le silence : samedi 15 février 14h

Entreprises et droits humains, quelle compatibilité, samedi 15 février 16h

Internet,un réseau de liberté en danger ? : dimanche 16 février 10h30

Les  « révolutions arabes », un souffle de liberté ?

dimanche 16 février, 14 h

En Occident, nous avons interprété les « révolutions arabes » comme des mouvements populaires exprimant :
- le besoin de se libérer d'un régime autocratique ou dictatorial et d'accéder à une démocratie effective
- le désir de retrouver une dignité fondée sur le respect des droits
- le besoin d'accéder à la liberté d'expression et l'aspiration à une plus grande justice sociale
Quelle en est la réalité ?
Quel avenir ?
Table ronde animée par Christophe BORDET, journaliste, avec Rabha Attaf, grand reporter spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient, auteure de Place Tahir, une révolution inachevée, éditions workshop19, 2012
Pierre-Jean LUIZARD, Directeur de recherche CNRS, responsable du programme du GSRL « Islam, Politiques, Sociétés ».
Saber ABBES, blogueur tunisien, cofondateur des Cahiers de la liberté.
Gilbert ACHCAR, (vidéo communication) Professeur à l’Ecole des études orientales et africaines (SOAS) de l’université de Londres. Auteur de l’ouvrage Le peuple veut. Une exploration radicale du soulèvement arabe, Sindbad, Paris, 2013

 

Découvrez le groupe de Besançon d'Amnesty International

Le choix des livres et des auteurs a été fait en collaboration avec le service publication du secrétariat national d’Amnesty International France et la librairie « Les sandales d’Empédocle » de Besançon.

Share
 
27
Jan 2014
PDF
Imprimer
Envoyer

par Rabha Attaf, destimed, 24/1/2014

Rabha Attaf, grand reporter, spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient.
Auteure de « Place Tahrir, une révolution inachevée », éditions workshop19

Qui aurait dit que la révolte populaire, qui avait commencé le 25 janvier 2011 et provoqué la chute du tout puissant raïs Hosni Moubarak, se terminerait par un coup d’État militaire suivi d’une répression sanglante de toute contestation ? Une répression digne -sinon pire- que celle exercée durant les années les plus sombres de l’ère précédente ! Triste ironie du sort : Ahmed Maher, Mohamed Adel, ceux-là même -entre autres- qui avaient provoqué, le 25 janvier 2011, le raz-de-marée humain qui avait eu raison de Moubarak en trois semaines, ont été condamnés, en décembre dernier, à trois ans de prison pour avoir bravé l’interdiction de manifester. Ils ont ainsi rejoint le millier de militants frères musulmans arrêté dans la foulée de leurs dirigeants depuis la destitution, le 3 juillet 2013, du président Mohamed Morsi.
L’armée garde de plus belle la main haute sur l’Égypte, balayant d’un revers la façade civile qu’elle avait concédé au Frère Musulman Mohamed Morsi, historiquement le premier président civil élu. Trois ans de répression et de mascarades électorales après, l’Égypte est retournée à la case départ avec la consécration du Général Abdel-Fattah El Sissi, le nouvel homme fort du régime militaire, et candidat officieux à la présidence.

Lire la suite

Share
 
27
Jan 2014
PDF
Imprimer
Envoyer

Premier congrès sioniste (Bâle, 29-31 août 1897) Protocole officiel (version française)
Samira Balbouli interviewe Fausto Giudice dans son émission Esmaa Lekteb sur Express fm

Share
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 8 sur 28

 

 

 

calendrier W19

November 2018
S M T W T F S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Recevez nos actualités

Statistics

Membres : 4
Contenu : 84
Liens internet : 6
Affiche le nombre de clics des articles : 1798129

Visiteurs

Nous avons 74 invités en ligne

défaut de fabrication

pile livres