éditions workshop19                                                          choisissez votre langue »

Les mécaniciens du livre, réparateurs de véhicules et moteurs culturels en panne

 

ATELIER TUNISIEN DE CRÉATION

Actualités
Dimanche Mai 28, 2017

27
Jan 2014
PDF
Imprimer
Envoyer

par Rabha Attaf, destimed, 24/1/2014

Rabha Attaf, grand reporter, spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient.
Auteure de « Place Tahrir, une révolution inachevée », éditions workshop19

Qui aurait dit que la révolte populaire, qui avait commencé le 25 janvier 2011 et provoqué la chute du tout puissant raïs Hosni Moubarak, se terminerait par un coup d’État militaire suivi d’une répression sanglante de toute contestation ? Une répression digne -sinon pire- que celle exercée durant les années les plus sombres de l’ère précédente ! Triste ironie du sort : Ahmed Maher, Mohamed Adel, ceux-là même -entre autres- qui avaient provoqué, le 25 janvier 2011, le raz-de-marée humain qui avait eu raison de Moubarak en trois semaines, ont été condamnés, en décembre dernier, à trois ans de prison pour avoir bravé l’interdiction de manifester. Ils ont ainsi rejoint le millier de militants frères musulmans arrêté dans la foulée de leurs dirigeants depuis la destitution, le 3 juillet 2013, du président Mohamed Morsi.
L’armée garde de plus belle la main haute sur l’Égypte, balayant d’un revers la façade civile qu’elle avait concédé au Frère Musulman Mohamed Morsi, historiquement le premier président civil élu. Trois ans de répression et de mascarades électorales après, l’Égypte est retournée à la case départ avec la consécration du Général Abdel-Fattah El Sissi, le nouvel homme fort du régime militaire, et candidat officieux à la présidence.

Lire la suite

Share
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

 

 

calendrier W19

May 2017
S M T W T F S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Recevez nos actualités

défaut de fabrication

pile livres